Oeuvres en général

«L’attachement à la patrie va au-delà des barrières de la langue et des changements politiques» in Al Raya, Katar, 7 mai 2000.

«La troisième voix: le phénomène de l’écriture migrante», par Geneviève Duquet in L’Année Francophone Internationale, 2000.

«D’une mémoire à l’autre: lecture du roman de Mona Latif-Ghattas, Le double conte de l’exil» par Louise Gauthier in Tangence n° 59, janvier 1999.

«Mona Latif-Ghattas: de l’exil à l’écriture» par Jean Royer in Écrivains contemporains, mars1999.

«Poésie québécoise et fin de siècle» par Claude Beausoleil in revue Europe,1999.

«Les écritures migrantes: culture et transculture»  par Louise Gauthier in La mémoire sans frontières, essai, collection Culture et Société, 1997.

«Au-delà de la déchirure de l'exil», par Ahmed Loutfi, in  Al Ahram Hebdo, 17 avril 1996, Le Caire.

«Petit récit pour un Prince des mots», rencontre avec le Prix Nobel égyptien de littérature Naguib Mahfouz, par Mona Latif-Ghattas in  Al Ahram Hebdo, 24 avril 1996, Le Caire.

«Les contes et les rêves sont mes racines orientales réelles» par Ahmed El Shahawi, in Nesf El Dounia, avril 1996, Le Caire. 

«Mona Latif-Ghattas vit dans une zone de lumière et fend l'éternité avec sa langue blanche» par Ahmed El Shahawi, in Al Kods, 15 novembre 1995, Londres, in Al Kabbas, 31 novembre 1995, Kowait, in Akhbar  El Adab, mai 1996, Le Caire.

«Mona Latif-Ghattas n'a pas rêvé de vivre hors d'Égypte» par Mohammad El Hamamssy, in Hawa'a, avril 1996, Le Caire. 

«Une écriture linéaire pour le Canada et circulaire pour l'Égypte où se joue la mémoire et le dialogue des sentiments», par Sabah Zwein, in Al Hayat, 7 mars 1995, Londres. 

«Sous le signe de la pluralité, l'écriture des femmes migrantes au Québec.», in Tessera, volume 12, été 1992.

«Une femme de lettre arabe écrit en langue française au Canada», par Hassan Abou Ghanima, in El Rai, mai 1991, Amman, Jordanie.

«Québec terre de poésie», in Le Mensuel Littéraire et Poétique, juin 1991, Bruxelles, Belgique.

«Revues et revue des écrivains d'aujourd'hui», in Le Canada Français, 26 novembre 19??

          

Momo et Loulou

«Égyptienne, Abitibienne», par Suzanne Giguère, in Le Devoir, novembre 2004.

«Étude et création féminines…», par  Nouvelles Études Francophones, 2006.

« Momo et Loulou», Al  Ahram hebdo, Le Caire, 2006.

           

Ambre et Lumière

« Ambre et lumière » par Claude Beausoleil. In La Presse, 16 septembre 2006.

           

Le livre ailé

«Le livre-rêve», par Jocelyne Felx, in Lettres Québécoises, hiver 2004, n°116.

Les filles de Sophie Barat

«L’écriture, mémoire de la parole» par Robert Chartrand, in Le Devoir, Montréal, 9 janvier 2000.

«Les filles de Sophie Barat» par Hélène le Beau, in Elle Québec, octobre 1999

«À rebours»  par ? in Le Devoir, Montréal, 29 août 1999.

«Mona Latif écrit Sophie Barat»  par Ahmed El Shahawi in Nesf el Dounia, Le Caire, mai 2000.

«Mona Latif, un être survolant les limites»  par Chadi Salah in Al  Kabis, Kowait,  4 juillet 2000.

«L’histoire d’une déchirure»  par Ahmed Loutfi, in Al Ahram Hebdo, Le Caire, octobre 2000.

«Les filles de Sophie Barat», par Dominique Blondeau, in Arcade, Montréal, hiver 2000.

           

Les cantates du deuil éclairé

«La déchirure de l’amour» par Ahmed Loutfi, in Al Ahram Hebdo, Le Caire, 13-19 janvier 1999.

«Enfance Égyptienne»  par ? in Le Devoir, Montréal, 28 février 1999.

«La nuit des poètes.» par ? in Ici, Montréal, 4 février 1999.

           

Les lunes de miel

«Le mariage des cultures» par Hervé Guay, in Le Devoir, 4 février 1996, Montréal.

«Mona Latif-Ghattas trame des récits dans Les Lunes de miel» par Carmen Montessuy, in Le Journal de Montréal, 11 février 1996, Montréal. 

«Les Lunes de miel» par Pascale Navaro, in Voir, 13 mars 1996, Montréal. 

«Histoire de Montréalais venus d'Égypte» par Jacques Allard, in Le Devoir, 31 mars 1996, Montréal. 

«La plus reconnue des écrivains de l'exil à Montréal» par Samir Sidarous, in Al Ressala, 30 mai 1996, Montréal.

«Sortir d’Égypte»  par Francine Bordeleau in Lettres Québécoises, n° 83  automne 1996.

 

Les chants du Karawane

(Version bilingue, Français-Arabe)

«Les chants du Karawane à la Bibliothèque du Grand Caire» par Ahmed El Shahawi, in Akhbar El Adab, avril 1996, le Caire. 

«Les Chants du Karawane en deux langues, la Française et 'Arabe», par Tarek Hassan, in Al Yaoum, 5 août 1994, Le Caire.

« Les Chants du Karawane.  La poétesse égyptienne écrit en français et vit au Canada», par Ahmed El Chahaoui, in Nesf El Dounia, 6 novembre 1994, Le Caire.

« Les Chants du Karawane», in Al Ahali, (Al menha al sakafeiah p. 15), 21 septembre 1994.

«Les Chants du Karawane.  De Montréal, vers les rives du Nil», par Sanaa Aboul Hamd, in Al Akhbar, 30 novembre 1994.

           

Poèmes faxés

«Détournement poétique du télécopieur», par Gilles Toupin, in La Presse, 2 avril 1995, Montréal. 

«Comme une lettre d'amour à la poste», par Daniel Lejeune, in La Frontière,  Rouyn Noranda, novembre 1993.

«Une, deux, trois...poètes», par Danielle Laurin, in Le Devoir,  19 novembre 1994.

           

La triste beauté du monde

«Le chant de l'histoire», par François Dumont, in Le Devoir, septembre 1993.

«Beauté éxilée», par Jacques Paquin, in Lettres Québécoises, n° 72, hiver 1993.

«La triste beauté du monde», par Monique Grégoire, in Nuit Blanche, n° 54, décembre 1993.

«La triste beauté du monde», par Denise Brassard, in Lectures, janvier 1994.

«La triste beauté du monde»  par Carrol  F. Coates, in Reviews, 1994 , revue de l’université SUNY, Binghamton.  

           

Le Double Conte de l'Exil

«Mona Latif-Ghattas est passée de l'exil à l'écriture», par Jean Royer, in Le Devoir, mai 1990.

«L'art des contrastes et du dépaysement», par Anne-Marie Voizard, in Le Soleil, mai 1990.

«L'Est et l'Ouest se côtoient dans le double conte de l'exil»,  par Carmen  Montessuit, in Le Journal de Montréal, mai 1990.

«Le Double Conte de l'Exil», par Odile Tremblay in La Gazette des Femmes, septembre, octobre 1990, volume 12, n° 3, Québec.

«Le Double Conte de l'Exil», par Max Alhau in Revue Europe, automne 1990, Paris.

«Mona Latif-Ghattas et l'importance d'être vraie», par Anne-Marie Voisard in Le Soleil, 19 mai 1990, Québec.

«L'exil en son propre pays», par Lucie Côté in La Presse, juillet 1990, Montréal.

«Le Double Conte de l'Exil», par Jacques Hassoun in Eux et Nous, été 1990, Montréal.

«Un lancement réussi des chants araméens et amérindiens accompagnent le roman de Mona», par Fouad Saad in La Revue du Monde Arabe, mai-juin 1990, Montréal.

           

Les Voix du Jour et de la Nuit

«Les Voix du Jour et de la Nuit», par Walid El Khachab in Le Journal D'Égypte, avril 1989, Montréal.

«Les femmes ne meurent pas», par Gloria Escomel in Revue Trois, hiver 1988, Montréal.

«Les Voix du jour et de la nuit», par Mona Chéhadé in Québec Français, décembre 1988, Montréal.

«La Cérémonie du don et de l'échange», par Marie-Michèle Jaouich, in Eux et Nous, octobre 1988, Montréal.

«Dans la tradition arabe du récit baroque», par Guy Cloutier in Le Soleil, 6 août 1988, Québec.

«Une Voix d'ailleurs», in Le Journal D'Outremont, juillet 1988, Montréal.

«Beauty and Squalor Woven Together in Ghattas' Story of Set El Kol», par Kathleen Jugessen, in The examiner, 28 juillet 1988, Montréal.

«Babel en français», par Catherine Mavrikakis in Spirale, août 1988, Montréal.

«L'avalée du Nil», par Isabelle Larrivée in Voir, vol. 2, no. 29, Juin 1988, Montréal.

«La littérature québécoise et les écrivains de l'exil», par Alice Parizeau in Le Devoir, 25 juin 1988, Montréal.

«La poésie d'une Égypte de rêve», par Lily Tasso in La Presse, 2 juin 1988, Montréal.

           

Quarante Voiles pour un exil

«Quarante voiles pour l'exil de Mona Latif-Ghattas» par Ahmed El Shahawi, in Nesf El dounia, avril 1996, Le Caire. 

«Mona Latif-Ghattas; Quarante voiles pour un exil», par Max Alhau in Coup de Soleil, février 1988, Paris.

«Orientales d'occident», par Luc Norin in La Libre Belgique, 17 septembre 1987, Bruxelles.

«Quarante voiles pour un exil», par Paul Desgreniers in Moebius, no. 31, printemps 1987, Montréal.

«Quarante voiles pour un exil», par Claude Beausoleil in Estuaire, n° 44, printemps 1987, Montréal.

«La vie littéraire», par Jean Royer in Le Devoir, 21 mars 1987, Montréal.

«Récital de la poète égypto-canadienne Mona Latif-Ghattas», in revue Sabah El Kheir, 19 février 1987, Le Caire.

«Des pensées qui viennent d'ailleurs», par Stéphane Lépine in Le Journal D'Égypte, 13 février 1987, Le Caire.

«La Poète Mona Latif-Ghattas», in Al Goumhoureye, 6 février 1987, Le Caire.

           

Nicolas le fils du Nil et Chants du Karawane

«Nicolas le fils du Nil»  par Monique Grégoire, in Nuit Blanche,  n° 79. Montréal. Hiver 1999.

«Chants d'Orient», par Gloria Escomel in La vie en rose, septembre 1986, Montréal.

«Littératures de l'exil», par Stéphane Lépine in Le Devoir, 1er février 1986, Montréal.

«Poètes d'Orient», par Nadine Ltaif in Information, janvier 1986, Montréal.

«Nicolas le Fis du Nil» au secours des personnes du troisième âge au Caire, par Lili Tasso in La Presse, 15 septembre 1985, Montréal.

«Cocktail Signature», in Le Journal D'Égypte, 2 novembre 1985, Égypte.

«Nouvelles» in Al Akhbar, 21 octobre 1985, Le Caire.

«Poésies de Mona Latif-Ghattas» in Centre Culturel Français du Caire, octobre 1985.