biographie | publications | publications-revues | album photo | discographie | chorégraphie1 | chorégraphie2 | chorégraphie 3 | films| mises en scène et récitals | photos de récitals | traductions | revue de presse | revue des oeuvres théâtrales | projet d'alphabétisation | distinctions honorifiques | à venir | recherche | contacts Retour à la page d'accueil

 

Mona Latif-Ghattas

Retour à la page d'accueil

Projet d'alphabétisation

 


Après 18 mois d’alphabétisation, huit femmes ont réussi leur diplôme.
À présent, elles sont capables de lire et d’écrire.
Voici un échantillon de leur travail.

 

CLASSE 2011

Projet d’alphabétisation pour les femmes ouvrières

 

 

Après 18 mois d’alphabétisation, huit femmes ont réussi leur diplôme.
À présent, elles sont capables de lire et d’écrire.
Voici un échantillon de leur travail.

  3 photos
Conception et financement : Mona Latif-Ghattas
Réalisation et administration : Bertha Badr

Description du projet

Ce projet est né au lendemain de la belle et glorieuse  Révolution que la jeunesse Égyptienne a accomplie le 25 janvier 2011.

Ayant identifié que le nombre de personnes n’ayant pas eu accès à l’éducation est extrêmement élevé et que l’alphabétisation était la condition majeure à la compréhension de la Démocratie, nous avons entrepris de fonder une classe d’alphabétisation pour les femmes ouvrières dans le but de les aider à devenir des citoyennes éclairées quand à leur droit à la justice et à l’égalité.

 
  La première classe a été ouverte en mars 2011 dans les locaux de l’orphelinat « Banat El Ghad » situé à Haram City dans la banlieue du Caire. Elle a accueilli une quinzaine de femmes et jeunes filles qui travaillent à l’entretien des lieux. En suivant un programme spécialisé de 66 jours, à travers une méthode Australienne nommée CIL, elles apprennent à lire et à écrire au terme de cette formation. Ceci nous donne l’espoir que, chaque année, une centaine de femmes auront eu accès à l’alphabétisation.
   

Tahrir 2012 marche pour la démocratie. Avec Bertha Badr

La classe dure deux heures par jour à raison de 3 ou 4 jours par semaine. Une troisième heure est  consacrée à l'éducation globale sur divers sujets d’intérêt publique concernant la vie courante: santé, limitation des naissances, convivialité et tolérance, politique et démocratie.

Si elles réussissent à l’examen final, elles reçoivent une prime de  LE50.

Le cours est dispensé par un professeur spécialisé en la matière, en l’occurrence Madame Bertha Badr.

 

 

 

Nous avons conçu un T-shirt poétique en hommage à la Révolution et nous le vendons pour financer le projet.  Le financement de ce T-shirt a été assumé par Monsieur Émile Ghattas et le design est signé Sherine Khawam. Il est fait de pur coton égyptien de haute qualité. Plusieurs de nos amis nous ont aidé à le vendre, soit dans leurs boutiques du Caire, soit à travers leurs amis du Caire, de Paris et de Montréal. Nous les remercions infiniment pour leur générosité.
Si vous souhaitez en acquérir, communiquez par mail avec :
À Montréal : Mona Latif-Ghattas : karawanil2@gmail.com
Au Caire : Madame Bertha Badr : berthabadr@yahoo.com

 

Le but majeur de ce projet est d’alphabétiser les femmes qui n’ont pas eu accès à l’école et de leur offrir en même temps des notions de culture générale et de  Démocratie. Mais il sert aussi à favoriser la rencontre de groupes de femmes de toutes confessions pour créer un rapprochement et une convivialité humaine à travers la culture.

 

Nous essayons aussi de diffuser ce T-shirt dans les universités et les collèges dans le but de faire prendre conscience du problème aux élèves qui ont eu la chance d’accéder au savoir.

 

La deuxième classe a été installée dans les locaux du département d’Architecture de l’Université du Caire en septembre 2011. Elle a accueilli une douzaine de femmes qui nettoient les locaux du département. Le Doyen de ce département a eu la générosité d’accepter que la classe leur soit dispensée sur leurs heures de travail, ce qui facilite beaucoup les choses.

 

La troisième classe doit s’ouvrir le 1er février 2012 dans les locaux du Département d’Économie de la même université.

 

Les résultats sont extrêmement satisfaisants, ce qui nous donne l’élan de continuer. Au terme de la sixième période d’alphabétisation, ces femmes pouvaient déjà lire les cinq principes majeurs de la Démocratie.  Elles vont bientôt pouvoir passer un examen et recevoir un diplôme qui leur permettra d’augmenter leur niveau de vie et leur donnera la fierté de ne plus être illettrée.

 

 

Bertha et une élève

 

 

Groupe Université du Caire 2012

 

 

 

 

 

La classe de l'université du Caire

Bertha discutant avec les élèves

 

 

Ce projet est une toute petite brique dans la construction de l’édifice de notre Nouvelle Égypte. Une petite part infime, mais qui, nous l’espérons, incitera d’autres à faire leur part pour aider cette société à évoluer et à vaincre l’obscurantisme.

 

Les classes sont ouvertes à 20 femmes ouvrières.

 

Si vous connaissez dans votre entourage immédiat des candidates pouvant bénéficier de ce projet, contactez Madame Bertha Badr (Tel : 0100-2755775).

 

Contact : karawanil2@gmail.com
                berthabadr@yahoo.com