biographie | publications | publications-revues | album photo | discographie | chorégraphie1 | chorégraphie2 | chorégraphie 3 | films| mises en scène et récitals | photos de récitals | traductions | revue de presse | revue des oeuvres théâtrales | projet d'alphabétisation | distinctions honorifiques | à venir | recherche | contacts Retour à la page d'accueil

Mona Latif-Ghattas

Retour à la page d'accueil

Chorégraphie 1

 

L'HYMNE À LA JOIE

Récital poétique et musical

en hommage à une religieuse éducatrice

au  profit de la

XXe Journée Mondiale de la Jeunesse 2005

À Cologne en Allemagne

Écrit, performé et mis en espace par

MONA LATIF-GHATTAS

Avec les chorégraphies de

Joanna Mansour

Avec le concours sonore de la chorale de la

Basilique Notre Dame d'Héliopolis en Égypte

Salle du Gésu

Montréal

Lundi 13 décembre 2004

 

L'Hymne à la joie (1), récit poétique et musical écrit performé et mis en espace par Mona Latif-Ghattas, avec les chorégraphies de Joanna Mansour

Mona Latif-Ghattas

Récitante

Poète, romancière, traductrice, metteur en scène et compositeur, elle a publié une quinzaine d'ouvrages et donné des récitals à travers le monde. Elle vit au Canada depuis 1966.

Josiane Mansour

Chorégraphe

Danseuse, puis professeur de ballet à l'ELBA. Mme Mansour a enseigné au Liban et en Grèce avant d'ouvrir Les Cours de Ballet JM Mansour à Pierrefonds en 1987.

Joanna Mansour

Chorégraphe et soliste

Finissante de l'option danse du Collège Jean-Eudes en 1999. D.E.C. en sciences humaines du Collège Jean-de-Brébeuf en 2002, Joanna Mansour enseigne aux Cours de Ballet JM Mansour où elle est également interprète et chorégraphe. Elle poursuit sa formation en danse classique avec Mme Lubica DOBALOVA tout en préparant un Bac en Danse à l'UQAM.

 

 L'Hymne à la joie (2), récit poétique et musical de Mona Latif-Ghattas

 

L'Hymne à la joie (3), récit poétique et musical écrit performé et mis en espace par Mona Latif-Ghattas, avec les chorégraphies de Joanna Mansour

L'Hymne à la joie (4), récit poétique et musical par Mona Latif-Ghattas